Le Groupe

C'est au début de la saison 2009/2010 qu’une équipe de motivés, non
impliqués dans les groupes existants au sein du virage sud, décide de
créer un nouveau groupe : LYON 1950
L'objectif est clair, redonner vie à ce virage, qui, dès lors ne
connaît plus de groupe officiel en activité. Rapidement, des jeunes
rejoignent les troupes, et une belle cohésion apparaît. Le groupe fait
alors bloc avec la Cosa Nostra Lyon qui n'est plus reconnue par le
club. C'est une centaine de gones motivés qui se retrouvent à chaque
match en bas du bloc D, donnant de la voix pour notre Olympique et ne
lâchant rien. Avec les moyens du bord, le groupe n'ayant pas fait de
campagne d'adhésion en début de saison, des animations sont mises en
places. Des tifos sont réalisés pour la réception de Paris, Bordeaux,
et Marseille.

Malgré le peu de ressources dont dispose le groupe, des déplacements
sont également organisés, dont trois en bus, pour les deux derbys
ainsi que pour Marseille. Certains d'entre nous sont présents aux
quatre coins de la France, par différents moyens, allant même jusqu'à
faire du stop pour soutenir l'OL...
La fin de saison approchant, les actifs organisent une campagne
d'adhésion pour la saison suivante. De nombreuses permanences,
précaires certes, mais permanences tout de même, sont organisées par
les quelques motivés que nous sommes, pour un total de 160 cartés.
 
Après quelques réunions avec le club, nous sommes finalement reconnus
comme groupe officiel, nous donnant droit à une remise sur
l'abonnement et d'autres avantages nécessaires à l'activité du groupe.
La saison 2010-2011 débute, le groupe se sépare des ex-CNL dont
l'association est dissoute depuis avril 2010 (Soutien à eux!). Nous
sommes donc indépendants et réunis en bas du bloc C, comme les
Lugdunum's à l'époque. Une belle motivation est rapidement affichée
par l'ensemble du groupe, les chants sont bien coordonnés avec le bloc
D, pour un résultat assez encourageant.
Pour le derby et la venue de Saint-Etienne sur nos terres, la bâche
domicile voit le jour, à la fin du mois de septembre. La saison est
marquée par une progression constante dans l’animation du virage avec
comme référence le tifo réalisé pour la venue de Marseille. Le dernier
match à domicile contre Caen est précédé à l’initiative du groupe, par
une mobilisation d’environ 500 amoureux de l’OL réclamant le départ de
Claude Puel. Malgré cette manifestation, le groupe a continué de
tisser des liens de confiance avec le club et maintenu la bonne
dynamique du Virage Sud. Lyon 1950 a également progressé en
déplacement : pour le dernier match de la saison à Monaco, ce sont 3
bus du Virage Sud qui terminent la saison en beauté et ponctuent une
saison pleine de promesses en tribune.

La campagne d’abonnement de la saison 2011/2012 permet d’augmenter
sensiblement le nombre de cartés passant de 160 à 250. Grâce aux
contributions financières, matérielles et bénévoles de nombreux
membres et sympathisants, nous ouvrons notre propre local à
l’intersaison. Le premier match de championnat à Nice, est l’occasion
de sortir pour la première fois notre nouvelle bâche extérieure et
d’organiser le déplacement d’une cinquantaine de motivés. Au mois de
décembre 2012, un bus du groupe assiste au match décisif à Zagreb qui
voit l’OL se qualifier miraculeusement pour les 8èmes de finale de la
Ligue des Champions! Riche en surprises (bonnes ou mauvaises) cette
saison se termine par deux déplacements au Stade de France : si la
finale de Coupe de la Ligue est ratée, la victoire en Coupe de France
permet à Lyon 1950 de fêter son premier trophée.
 
La campagne d’abonnement pour 2012/2013 est un peu décevante, le
nombre de cartés stagne. Au fil des saisons, Lyon 1950 compte
cependant de plus en plus d’actifs : cette unité permet une sortie
régulière du matos, la création d’un site flambant neuf. Surtout elle
assure au Virage Sud un bloc de plus en plus garni dans un virage
encore trop clairsemé et l’organisation plus fréquente de déplacements
en bus aux quatre coins de la France.
 
Depuis le début nous n'avons pas la prétention de révolutionner ce
virage qui a bien des années de supportérisme à son actif, mais nous
comptons bien apporter notre pierre à l'édifice pour que celui-ci
retrouve sa ferveur d'antan. Nous ne lâcherons rien, et apporterons un
soutien sans faille à notre club, l'Olympique Lyonnais.

Commentaires

  1. Guiller

    Bonjour,
    Pour être venu à gerland de temps en temps (sachant que je suis de Troyes) et dans le virage, j’ai été content de partager ce match avec vous. Si je pouvais je m’abonnerais avec vous, Continué comme ça

    1. Lyon

      Bonjour Kevin,

      Non tu peux encore prendre ta carte du groupe et t’abonner via la billeterie. Tu peux t’abonne depuis le 22 juin.

      Allez l’OL

  2. Maks

    Salut j’ai 14 ans sa fait depuis 5ans que je vien au viragesud
    Et j’aimerais m’abonné est ce que est ce possible de s’abonné à mon âge.merci d’avancé

    1. Administrateur

      Bonjour Maks,

      Oui il est possible de s’abonner même si tu n’as pas 18 ans. Mais tu dois avoir une autorisation parentale si tu veux faire des déplacements.

      Sportivement,

      Allez l’OL

  3. Alex

    Bonjour.

    Je voulais savoir si l’abonnement de 12 mois comptait pour aller au grand stade,et ya t il une date limite pour le prendre ?

    1. Administrateur

      Bonjour Alex,

      Oui l’abonnement 12 mois est valable les 6 derniers mois de Gerland + les 6 premiers mois au Grand Stade.

      Sportivement,

      Allez l’OL

  4. Bérenger

    Nous avons fait près de 800 km depuis notre Normandie pour assister a cet Ultime derby avec l’intention de « vivre » le match au plus près de l’ambiance. Nous avions décidé de prendre nos places en Virage Sud et quel bonheur de participer à cette fête à ces chants ! Mention spécial au Capo qui anime très bien ce virage. Merci à vous pour cette ambiance et à bientôt au Grand Stade !

    Allez l’OL et longue vie aux LYON1950 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *